diumenge, 7 de febrer de 2016

Manifestació a Perpinyà reclamant l'ensenyament en català

Prop de 300 persones es concentraren dissabte 6 de febrer al peu del Castellet de Perpinyà per denunciar la reforma francesa dels col·legis, que fa perillar l'oferta pública bilingüe amb hores d'ensenyament en català.


France 3_Languedoc-Roussillon (en francès)

Perpignan : 300 personnes manifestent pour soutenir l'enseignement en catalan

Environ 300 personnes ont manifesté cet après-midi à Perpignan contre la réforme du collège et pour soutenir l'enseignement bilangue en catalan. 
  • P.S. avec AFP
  • Publié le 06/02/2016 | 17:20, mis à jour le 07/02/2016 | 09:43
© PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
© PHOTOPQR/L'INDEPENDANT
Quelque 300 personnes ont manifesté samedi après-midi à Perpignan "contre la réforme du collège" et "pour le maintien des heures d'enseignement de la langue catalane"dans les collèges. "Non à la réforme du collège" ou "hier la terre, aujourd'hui la langue" en référence à la disparition de la Catalogne française puis de l'enseignement, ont été deux des banderoles du cortège très bruyant des manifestants.
Perpignan : 300 personnes manifestent pour soutenir l'enseignement en catalan
Reportage : P. Georget, J.-F. Puakavase

Vers une disparition de l'enseignement en catalan ?

Pour les organisateurs de la manifestation, la réforme du collège va entraîner "une diminution de 30%" des heures d'enseignement de catalan dans les classes bilingues pour les élèves qui ont suivi des cours de catalan depuis la maternelle. En outre, toujours selon les défenseurs de la langue régionale, le catalan enseigné en option à partir de la sixième va au mieux diminuer mais peut même disparaître si le responsable de l'établissement scolaire le décide comme il en a le pouvoir. 

"Le catalan ce n'est pas seulement qu'un apport linguistique. C'est aussi l'enseignement d'une culture, d'un patrimoine", ont affirmé des enseignants de catalan, estimant que cet "enseignement était une nécessité" en raison de la proximité de la frontière
entre Perpignan avec la Catalogne. "Dans le nord on va étudier en Belgique, ici on va étudier à Gérone ou Barcelone et il y a les entreprises où on parle le catalan", ont-ils fait valoir.

Cap comentari:

Publica un comentari a l'entrada